Pourquoi visiter les environs de Cittadella?

  • Pour …une balade dans le vert de ses parcs, celui du Fleuve Brenta, et celui du marécage de Onara.
  • Pour… un voyage dans l’histoire médiévale, en visitant Cittadella avec son chemin de ronde et l’évocation historique.
  • Pour … visiter les villas, avec leurs architectures et leurs jardins typiques des demeures de la noblesse vénète.
  • Pour … une immersion dans la vie de la campagne, riche de tradition et de produits enogastronomiques.
  • Pour … une excursion dans les lieux spirituels, entre oratoires décorés de fresques et antiques paroisses.

Voici nos propositions de weekend à Cittadella et ses alentours:



Réservez maintenant votre séjour

Le territoire de Cittadella?

Le territoire de Cittadella et ses environs s’étend entre la Valsugana et la Postumia, dans un système de routes d’origine romaine, et délimité par le parcours de l’antique Medoacus, le fleuve Brenta.
Au long du cours de ses eaux se dressent, en alternance, bourgs et étendues agricoles; mais aussi des témoignages artistiques, naturels et historiques qui sont encore consérvés, sans parler du patrimoine énogastronomique transmis jusqu’à nos jour par le savoir et par les origines paysannes de cette terre.
Le territoire se promet donc riche de destinations pour le voyageur, satisfaisant plusieurs intérêts et passions, villas, palais, architecturecivile et religieuse, parcs , jardins, et sitesnaturalistes sont de éléments ben distribués dans le territoire de cittadella et ses environs.
Le territoire, sillonné par le fleuve est caractérisé par des forêts francs-bords et des petits lacs, aires équipés et Etendues gravelées, et représente le Parc du Brenta.
Ce qui rend la zone unique dans son genre du point de vue social, économique, naturel et culturel est justement la presence du fleuve, qui lèche les bords de plusieurs communes du territoire.
Par exemple Carmignano di Brenta porte le nom de “son” cours d‘eau, et on lui a attribué trois légendes bien connues par les habitants.
Une autre attraction naturaliste rappelle un autre fleuve, le Tergola, qui contient, d’une part, le marécage de Onara, une des plus vastes zones umides de toute la province, riche d’une faune et flore particulières, qu’on peut admirer dans le parc du marécage  èquipé avec des passerelles et des petites tours.
Cittadella constitue le centre du territoire . Elle se lève au beau milieu de la plaine, caractérisée par son système de défense médiéval unique dans son genre: la muraille. Un point d’appui défensif circulaire, avec un chemin de ronde encore parcourable, par lequel on peut observer tout le panorama et à l’arrière plan les majestueuses montagnes, entre lesquelles le monte Grappa.
Le passé laborieux du territoire est rappelé aussi par les nombreux témoignages architectoniques de rare et séduisante beauté, les villas vénètes: des édifices majestueux dans lesquels se joignaient le luxe et la distraction des seigneurs, avec la productivité et la gestion des propriétés agricoles. Ces villas sont éparpillés dans diverses communes, L’exemple plus intéressant est Villa contarini qui se trouve à Piazzola sul Brenta, un magnifique bâtiment de la moitié du XVIème siècle composé d’un corps central, deux ailes latérales reliées aux écuries et aux granges, et un joli parc de 50 hectares au nord de la villa. En face de la villa, une grandiose place semi-circulaire délimitée par un bâtiment en portiques. Les nombreuses recherches et études effectuées n’ont pas révélé le nom de l’architecte, mais on suppose qu’il soit l’un des trois génies de la renaissance: Andrea Palladio, Vincenzo Scamozzi, Baldassarre Longhena.
D’autres Villas se trouvent  à Fontaniva (Villa Borromeo et Villa Gallarati-Scotti), Onara, Galliera Veneta (la villa Impériale avec son jardin séduisant et romantique que l’on peut visiter), Camposanmartino (Villa Busetto et Villa Breda), San Giorgio in Bosco (Villa Bembo et villa Anselmi), San Pietro in Gu’ (Villa Zilio).
Le fil rouge qui relie le territoire de cittadella, la vie dans champs, tranquille et laborieuse, riche de traditions et de foi, fait que chaque village qui le compose aie sa particularité qui le rend spécial.
Grantorto et ses vieux moulins, où on portait à moudre le blé; À Curtarolo est encore conservé un oratoire médiéval dédié à San Francesco , avec les fresques de Giusto de’ Menabuoi; À San Martino di Lupari, entouré de la campagne, se dresse l’antique oratoire de San Massimo, où, à l’intérieur sont exposées plusieurs pièces byzantin-lombardes en pierre. À Gazzo, par contre perpétue la tradition  millénaire de la production du savoureux Grana Padano et de l’Asiago, unes des spécialités D.O.P. du territoire de Cittadella, fier de ses produits typiques: la polenta, le riz, le fromage Montasio, la chicorée, le nougat, la tarte pinza, la grappa…






Comments are closed.