homepage

Visiter Cittadella

Introduction historique

Nous vous invitons à visiter Cittadella, une splendide ville fortifiée d’origine médiévale située à quelques kilomètres d’importants centres artistiques tels que Padoue, Vicence et Trévise, et fait partie du vaste contexte historique d’autres villes fortifiées de la vénétie comme Bassano del Grappa, Marostica, Asolo et Castelfranco Veneto.
La fondation de la petite ville date de 1220, quand la commune de Padoue décida de créer, ex novo, dans le secteur central de la plaine vénitienne, un lieu fortifié, pour protéger les zones de frontière de sa campagne des villes de trévise et vicence, outre que contrôler les petits seigneurs locaux et lancer une politique de colonisation agraire.

La nouvelle ville fut cependant construite dans une zone fréquentée depuis l’antiquitè: si, d’un côtè, les traces paléovénètes sont quasiment absentes,de l’autre,en revanche, la présence romaine est démontrée dès le IIe siècle av.J.-C: en 148 av.J.-C, fut construite la Postumia, artère routière qui traverse tout le nord de l’Italie reliant Gênes à Aquilée.À la fin de de la domination romaine, le territoire tomba probablement sous le contrôle des lombards, même si les sources du haut moyen-âge sont très insuffisantes.Très probablement, la zone s’est dépeuplée ed est retournée à l’état sauvage, alors que les pouvoirs féodaux se développèrent autour de petites agglomérations comme Onara, Fontaniva , Tombolo, Galliera.
Entre le XIIème et le XIIIème siècle, la République communale padouane lança une politique de forte expansion, ce qui entraîna des contrastes avec les communes voisines deTrévise et Vicence. La zone du moyen Brenta devint ainsi le théâtre de bataille et la fondation de Cittadella s’insère dans ce contexte. Cittadella subit, entre 1237 et 1256, la terrible domination du seigneur local Ezzelino III
da Romano qui, en 1251, y fit construire la Torre di Malta(Tour de Malte), une horrible prison pour ses ennemis. Au cours du quatorzième et du quinzième siècle, la petite ville retourna sous le contrôle de la famille Carraresi de Padoue en devenant un véritable chef-lieu du territoire padouan.
En 1406, Cittadella, comme tout l’arrière pays de la Vénétie, passa sous le contrôle de Venise qui envoya ses podestats. Ces derniers durent endurer la sourde opposition de la population locale. La République Sérénissime domina ces terres jusqu’en 1797, quand Napoléon et sa campagne d’Italie conquit tout le nord. Après le Traité de Vienne (1815), la Vénétie passa sous le contrôle des Autrichiens jusqu’à faire partie en 1866 du Royaume d’Italie. De nos jours, Cittadella est une commune de la province de Padoue et abrite 20 000 habitants environ. La surface de son territoire est de 36 km².